Découvrez la formation PRAP SS par CP Formation


OBJECTIF

Se situer et devenir acteur de la prévention de ses propres risques professionnels

Participer à l’amélioration de ses conditions de travail, ainsi qu’à la qualité des soins et à la sécurité des personnes malades et à mobilité réduite
Être en mesure d’adopter un comportement adapté en cas d’accident, incident ou dysfonctionnement sur son lieu de travail.
Contribuer à la suppression ou à la réduction des risques professionnels auxquels sont exposées des personnes malades et à mobilité réduite
De participer à l’amélioration des conditions de travail, à la qualité des soins et à la sécurité des personnes malades et à mobilité réduite

PUBLIC

Techniciens, cadres, pilotes de processus

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

Alternance d’apports théoriques et d’exercices pratiques à travers des problématiques concrètes rencontrées sur le terrain

Programme de la formation PRAP SS


Situer l’importance des atteintes à la santé (AT/MP) liées à l’activité physique professionnelle et les enjeux humains et économiques pour le personnel et l’entreprise

Définitions de base :

  • Danger, situation dangereuse, risque, dommage, accident du travail, maladie professionnelle

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles dus à l’activité physique 

  • Nature et importance des AT et MP au niveau de l’entreprise et de la branche
  • Nature et importance des AT et MP au niveau national
  • Estimation pour l’entreprise et le personnel des préjudices humains et économiques

Caractériser l’activité physique dans sa situation de travail

Description d’une situation de travail 

  • Individu, tâche, matériel, environnement
  • Variabilité de ces éléments
  • Combinaison des différentes activités (observables et non observables) dans la réalisation d’une tâche
  • Intérêt d’une méthode d’analyse des situations de travail

Caractériser les dommages potentiels liés à l’activité physique en utilisant les connaissances relatives aux fonctionnements du corps humain

  • Localisation des différentes parties du squelette
  • Description des éléments qui entre en jeu dans le fonctionnement d’une articulation.
  • Description de la musculature et de son fonctionnement
  • Indication des différentes régions de la colonne vertébrale et situation des zones charnières (cervico-thoracique et lombo sacrée).
  • Indication de l’anatomie du membre supérieur
  • Les dommages qui affectent la colonne vertébrale.
  • Les dommages qui affectent le membre supérieur.
  • Caractéristiques du travail musculaire à dominante statique et du travail musculaire à dominante dynamique (notion de fatigue).
  • Biomécaniques : Les efforts, le maintien des postures, les amplitudes extrêmes, la répétitivité des mouvements.
  • Les facteurs psychosociaux
  • Les facteurs liés à l’environnement physiques : Vibrations, éclairage, ambiances thermiques.
  • L’anatomie de l’œil et le mécanisme de la vision
  • Les facteurs de risque de fatigue visuelle : caractéristiques de la tâche, durée et contraintes de temps, éclairement….

Détecter les risques d’atteintes à sa santé et de les mettre en lien avec les éléments déterminant son activité physique

  • Descriptif du déroulé des actions et de leurs buts.
  • Descriptif des sollicitations dans chaque action
  • Notion de déterminant (cause)
  • Présentation de la grille d’analyse PRAP des situations de travail :
  • Analyse de l’activité, des sollicitations biomécaniques et de leurs déterminants en situation de travail.
  • Mise en forme sur la grille d’analyse.

Proposer des améliorations de sa situation de travail à partir des déterminants identifiés, de participer à leur mise en œuvre et à leur évaluation.

  • Rappel des principes généraux de prévention
  • Les aménagements techniques et organisationnels. Exemples de mesures réduisant les sources de bio-mécanique (répétitivité, angulations extrêmes, efforts, maintien de postures)
  • Adaptation des outils de travail et du poste
  • Critères de choix des objectifs à atteindre
  • Plan d’action
  • Les conditions d’exécution d’une manutention occasionnelle
  • L’application des principes : portée et limites

Limiter les risques liés à la manutention manuelle de personnes à mobilité réduite en appliquant les principes de base de sécurité physique et d’économie d’effort

  • S’informer sur le potentiel de la personne soignée ou aidée
  • Impliquer les personnes soignées ou aidées pour leurs déplacements en tenant compte de leurs possibilités physique et mentale
  • Tenir compte des déplacements naturels de la personne
  • Appliquer les principes de manutention et d’économie d’effort sur des personnes à mobilité réduite
  • Utiliser des accessoires d’aide (lève malade, planche de transfert, etc.…)

Démarrons ensemble
votre formation

*Les informations recueillis par CP FORMATION, à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatisé nécessaire au traitement de votre candidature. Conformément à la règlementation applicable, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et/ou de suppression de vos données personnelles. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant à contact@cp-formation.com ou à CP FORMATION, 18 rue des Feivres, 57070 METZ.

Nos références

Certifications et labels

Suivez-nous