Découvrez la formation DCG – UE 10 – COMPTABILITÉ APPROFONDIE par CP Formation

Éligible CPF

OBJECTIF

Apprendre et maîtriser les écritures comptables courantes
Participer activement aux travaux préparatoires de clôture des comptes en fin d’exercice

PUBLIC

Toute personne initiée à la comptabilité générale
Toute personne possédant quelques notions de tenue comptable
Toute personne désireuse d’accroître sa compétence afin d’évoluer dans sa société

 

Prérequis : avoir le baccalauréat

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

Alternance d’apports théoriques et d’exercices pratiques à travers des problématiques concrètes

Évaluation en fin de parcours par le passage du DCG, si formation certifiante.

INFORMATIONS

Nombre de jours : 3

Prix : 2700€

Réalisable en présentiel ou à distance.
Toutes nos formations s'adaptent à vos besoins et à votre agenda.
Accessible aux PMR.
Taux d'obtention : 0 %


1 La profession comptable

1.1 Aperçu de l’organisation de la profession comptable française

  • Diversité des statuts : expert-comptable, commissaire aux comptes, comptable salarié, comptable public
  • Les organisations professionnelles : OEC et CNCC (historique, organisation, rôle)

1.2 Ethique professionnelle

  • Critères de l’éthique : indépendance, compétence, intégrité, objectivité, confidentialité
  • Relations entre professionnels

1.3 Le rôle de la profession comptable dans la normalisation comptable

  • Composition, fonctionnement et rôle des organismes de normalisation nationaux et internationaux

 

2 Technique comptable approfondie

2.1 Cadre conceptuel

  • Cadre conceptuel : conceptions et rôles

2.2 Evaluation des actifs et des passifs

  • Principes d’évaluation des actifs et des passifs : à l’entrée, à la clôture de l’exercice et à la sortie
  • Application des règles d’évaluation aux immobilisations incorporelles et corporelles : détermination de la valeur d’entrée, incorporation de frais et charges, cas spécifiques (échanges, redevances annuelles, rentes viagères, clauses de réserve de propriété, sinistre et expropriation)
  • Opérations de location-financement
  • Opérations de recherche-développement
  • Logiciels et sites Internet
  • Stocks et en-cours
  • Subventions
  • Abandons de créances
  • Actifs et passifs en monnaies étrangères
  • Titres
  • Intéressement et participation des salariés

2.3 Rattachement des charges et des produits au résultat de l’exercice : situations particulières

  • Provisions
  • Engagements financiers et passifs financiers
  • Abonnement des charges et des produits
  • Événements postérieurs à la clôture
  • Contrats à long terme
  • Changements de méthodes comptables

 

2.4 Comptabilisation des capitaux permanents

  • Le capital et ses variations : apports initiaux, augmentation, réduction
  • L’affectation du résultat
  • Les provisions réglementées
  • Les dettes financières (emprunts obligatoires, autres fonds propres, comptes d’associés)

 

3 Entités spécifiques

  • Les particularités comptables des entités suivantes : sociétés civiles, GIE, collectivités territoriales, associations, professions libérales

 

4 Introduction à la consolidation des comptes

  • Notion de groupe
  • Pourcentage d’intérêt, pourcentage de contrôle
  • Périmètre de consolidation
  • Présentation des méthodes de consolidation

 

5 Introduction à l’audit légal des comptes annuels

  • Le commissaire aux comptes et ses missions
  • Notions de contrôle interne, d’élément probant et de contrôle par sondage
  • Indications complémentaires
  • Le programme doit être traité en se référant à la réglementation comptable et fiscale en vigueur en France.

 

Informations complémentaires :

  • L’analyse des opérations doit inclure le traitement de la TVA, y compris le cas particulier des entreprises partiellement soumises à la TVA.
  • II faut mettre en évidence l’opposition entre le besoin de cadres conceptuels spécifiques adaptés à des objectifs précis de gestion ou de communication avec les parties prenantes et le besoin d’un cadre unifié permettant une meilleure compréhension des comptes et une communication financière efficace.
  • Les instruments financiers dérivés, l’évaluation des titres de participation par équivalence et les cessions de contrats de crédit-bail ne sont pas au programme.
  • On ne traitera pas l’évaluation des engagements financiers et des passifs financiers mais uniquement leur présentation dans l’annexe.

Pour plus de renseignements,
contactez-nous


*Les informations recueillis par CP FORMATION, à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatisé nécessaire au traitement de votre candidature. Conformément à la règlementation applicable, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et/ou de suppression de vos données personnelles. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant à contact@cp-formation.com
ou à CP FORMATION, 2 rue du Jardin d’Écosse, 57530 Ars-Laquenexy.

Nos références

Certifications et labels

Suivez-nous